Accueil
Le fan-club du Prisonnier
(créé en 1991)

Guide des épisodes

L'enterrement (It's your funeral)


L'Actualité de la série et du Club

Mises à jour du site

Au sujet du fan-club

Les publications du Club

La boutique en ligne

Abonnez-vous au fan-club

Tout sur la série

Le guide des épisodes

Analyses de la série

Photos et dessins sur la série

Le Site

Liste de diffusion

Téléchargement

Le forum

Liens sur le Prisonnier

Livre d'or

Les infos :
Nouvelle édition du livre "Le Prisonnier, une énigme télévisuelle"

Nouvelle rubrique Actualités

Le Village de la série 2009

Les archives de John Drake

Le plan du site

Votre avis sur le site

Rechercher sur le site :

Rechercher avec Google :

Recherche personnalisée

En ce moment,
3 fans sur le site.

Pour nous écrire

Scénario de Michael Cramoy
Réalisation de Robert Asher

L'enterrement1ère diffusion le 8 décembre 1967.
(France : le 14 avril 1968)

Acteurs principaux :

Andre Van Gyseghem (Numéro Deux) Derren Nesbitt (Jeune Numéro Deux), Martin Miller (Horloger), Mark Eden (Numéro Cent-onze), Peter Swanwick (Superviseur), Angelo Muscat (Majordome), Annette Andre (Monique), Mark Burns (Assistant du Numéro Deux).

L'intrigue :

Une jeune fille, le Numéro Cinquante, avertit le Numéro Six qu'un assassinat se prépare. Elle demande son aide, mais le Prisonnier reste sceptique. Entre-temps, un sbire du Numéro Deux a remplacé la montre du Numéro Six lors d'une séance de Kosho, un mélange de trampoline et d'art martial. Il doit aller rendre visite à l’horloger du Village et il découvre qu'il a mis au point un détonateur. L'horloger est en fait le père de la jeune femme, qui s'appelle Monique. Elle ne peut convaincre son père d'abandonner son idée, en dépit de probables représailles.

Le Numéro Six tente de prévenir le Numéro Deux, mais il lui rit au nez, en lui indiquant que l'horloger fait partie d'une bande de fauteurs de troubles, qui fait croire à de faux attentats. Pendant ce temps, la visite du Prisonnier a été filmée. Le jour de la Célébration arrive. Le Prisonnier et Monique découvrent que la bombe est cachée dans l'insigne que doit revêtir le Numéro Deux à cette occasion. Le Numéro Six se rend au Grand Dôme pour prévenir le dirigeant du Village et découvre un nouveau Numéro Deux, plus vieux que le précédent. Celui-ci n'est pas surpris car il a visionné des extraits vidéos le montrant tenir les mêmes propos auprès de ses prédécesseurs ! Tout ceci fait en fait partie du plan machiavélique pensé par le plus jeune Numéro Deux. En fait, celui-ci a manipulé l'horloger qui aurait été la victime principale des représailles suite à cet assassinat. Le vieux Numéro Deux explique que son jeune collègue était au Village pour effectuer un remplacement en attendant son retour. Il semble que les autorités du Village veuillent économiser une retraite. C'est maintenant le jour de la Célébration au Village. Le Numéro Six repère l'horloger du haut du clocher du Village. Il l'empêche d'appuyer sur le détonateur, mais doit ensuite se défaire de l'homme de main du jeune Numéro Deux. Le Prisonnier passe ensuite l'insigne contenant la bombe autour du cou du jeune Numéro Deux et transmet le détonateur à son ancien prédécesseur, qui réussit à prendre un hélicoptère et à s'enfuir.

L'envers du décor...

  • Derren Nesbitt avait les cheveux bruns et cela choqua beaucoup, lors de son arrivée aux studios, de le voir en blond. Il lui avait fallu les teindre pour jouer dans The naked runner ("Chantage au meurtre"), avec en vedette Frank Sinatra et... Nadia Gray (Le carillon de Big Ben!).
  • D’après John S. Smith, le responsable du montage, McGoohan n’a pas du tout apprécié la façon dont a été réalisé cet épisode. Il a fait remonter une équipe à Portmeirion pour prendre des vues supplémentaires. Pat lui-même aurait aussi réalisé des plans.
  • Mark Eden a tourné une scène où le rôdeur l'étouffait, mais qui n’est jamais apparue. On devait y voir la boule blanche se remplir de sang.

Retour en haut de page

Dernière mise à jour le 25 janvier 2003.