Accueil
Le fan-club du Prisonnier
(créé en 1991)

Guide des épisodes

L'impossible pardon (Do not forsake me oh my darling)


L'Actualité de la série et du Club

Mises à jour du site

Au sujet du fan-club

Les publications du Club

La boutique en ligne

Abonnez-vous au fan-club

Tout sur la série

Le guide des épisodes

Analyses de la série

Photos et dessins sur la série

Le Site

Liste de diffusion

Téléchargement

Le forum

Liens sur le Prisonnier

Livre d'or

Les infos :
Nouvelle édition du livre "Le Prisonnier, une énigme télévisuelle"

Nouvelle rubrique Actualités

Le Village de la série 2009

Les archives de John Drake

Le plan du site

Votre avis sur le site

Rechercher sur le site :

Rechercher avec Google :

Recherche personnalisée

En ce moment,
3 fans sur le site.

Pour nous écrire

Scénario de Vincent Tilsley
Réalisation de Pat Jackson

L'impossible pardon1ère diffusion le 22 décembre 1967.
(France : le lundi 1er avril 1991 à 23:25 sur M6)

Acteurs principaux :

Zena Walker (Janet), Clifford Evans (Numéro Deux), Nigel Stock (Colonel, Numéro Six), John Wentworth (Sir Charles), Angelo Muscat (Majordome), Lockwood West (Photographe), Hugo Schuster (Seltzman).

L'intrigue :

Le professeur Seltzman est recherché par les autorités du Village. Ce scientifique a inventé un appareil qui permet de transférer l'esprit d'un homme dans le corps d'un autre. Le Numéro Deux dispose de la technologie, mais il ne sait pas comment fonctionne le processus de retransfert. Il explique au Colonel que le scientifique a été en contact avec le Numéro Six, et que son travail va consister à retrouver le professeur et ses informations. En fait, le Numéro Deux veut se servir de l'enveloppe corporelle du Colonel. Le Prisonnier se réveille dans son appartement londonien. Tout semble normal jusqu'au moment où il se voit dans le miroir, avec ... le visage et le corps du Colonel ! Il ne se souvient de rien. Mais il semble qu'une année se soit écoulée. Il reconnaît Janet, sa fiancée, mais elle est indifférente à cause de sa nouvelle apparence physique. Il se rend ensuite chez son patron, Sir Charles Portland, le père de Janet. Celui-ci pense que le Prisonnier est un imposteur. Cependant, il le fait suivre.

Le Prisonnier sait maintenant que la seule chance de récupérer son apparence d'avant est de retrouver Seltzman. Il se rend chez un photographe afin de récupérer des diapositives contenant, sous une forme codée, le nom de l'endroit où se trouve le professeur : le petit village de Kandersfeld, en Autriche. Il travaille sous un faux nom en tant que barbier. Seltzman ne le reconnaît pas, mais il le convainc par son écriture, qui est la même que celle qui figure sur une lettre que le Prisonnier lui avait envoyée il y a un an. L'espion de Sir Charles, qui a suivi le Prisonnier jusqu'en Autriche, arrive dans la boutique et injecte un gaz qui fait s'évanouir les deux hommes. Ils se réveillent de nouveau au Village. Le Numéro Deux veut obtenir du professeur le reste de ses connaissances et le Prisonnier veut sa véritable enveloppe corporelle. Le matériel est donc installé avec le Numéro Six et le Colonel côte à côte, Seltzmann se trouvant entre les deux hommes. Le processus est lancé. Le Numéro Six a récupéré son corps et le professeur..celui du Colonel. Il réussit à s'enfuir en hélicoptère...

L'envers du décor...

  • C’est la main du caméraman Len Harris, portant sa caméra sur l'épaule gauche, que l’on voit tout au début en train de regarder sa montre, de tirer le store, de consulter son agenda...
  • Sur l’enveloppe, postée le 10 mars 1967 à 14 heures depuis Greenford, dans le Middlesex, on peut lire : Mr. Salztman, 20 Portmeirian (*) Road, Filey Clyde, Scotland. (* et non Portmeirion – il ne fallait pas donner le moindre indice !).
  • McGoohan avait accepté l’offre de Hollywood et de John Sturges pour reprendre le rôle attribué à l’origine à David Niven dans Ice station zebra. Il fallut donc que le scénariste Vincent Tilsley invente une histoire...sans McGoohan.

Retour en haut de page

Dernière mise à jour le 25 janvier 2003.